1- Les divers types de suivis et de prises en charge psychologiques

 

La rééducation psychologique

Après avoir effectué une évaluation neuropsychologique (le "bilan"), et, uniquement si cela apparait pertinent, une prise en charge rééducative peut être proposée.

Cette démarche consiste, chez l'enfant et l'adulte, en des séances généralement hebdomadaires, au cours desquelles le patient effectue des exercices visant à travailler, et donc à renforcer, la fonction qui pose problème (mémoire, attention, planification ,...).

Parallèlement, la neuropsychologue apprend au patient des stratégies de contournement pour faciliter la vie au quotidien (par exemple des méthodes pour mémoriser plus facilement, pour mieux organiser son activité...).

 

Le soutien psychologique

Cette démarche vise à accompagner le patient pour l’aider à surmonter une épreuve particulièrement difficile, telle que la maladie grave, la découverte d’une maladie chronique, le deuil, le divorce, le licenciement, le harcèlement, une situation de rupture, etc.

L’accompagnement psychologique peut également être envisagé dans des moments de moindre intensité dramatique mais de profond changement, tels que la réorientation professionnelle, le coming-out, ...ou tout simplement dans les cas de malaise psychologique durable.

Le soutien psychologique, par une écoute empathique réalisée par un professionnel, et par le décryptage de la situation,  apporte des solutions concrètes aux patients en souffrance psychologique ou ayant des problèmes de comportement.

 

Le conseil psychologique

Il s’agit d’un suivi ponctuel dont l’objectif est principalement l’orientation ou l'aide à la décision..

Le psychologue offre un espace pour faire le point sur les difficultés d’un patient. Ce type de suivi peut être soutenu par un bilan psychologique préalablement effectué. 

 

La guidance parentale

Etre parent ?  Une activité essentielle à temps complet, souvent fatigante, parfois très difficile,  et pour laquelle il n’existe ni temps de préparation, ni système de formation …

 Aussi, malgré toute la volonté de « bien faire », dans certaines situations, les parents, et cela, quel que soit leur niveau d’éducation, peuvent avoir besoin d’une écoute bienveillante, d’une prise de recul et des conseils professionnels d’une psychologue.

C’est la guidance parentale : une démarche basée sur l’échange, mais dont la finalité est d’engendrer, par des techniques de remédiation, une amélioration concrète de la situation vécue au quotidien

 

 

2 - Des techniques de remédiation éprouvées pour aider et progresser.

Toutes ces approches sont soutenues par la mise en œuvre, de techniques de remédiation (COGMED, TCC, ateliers de groupe, thérapie cognitive, EMDR…) adaptées à la situation à traiter.

Ces approches, sont toutes validées et reconnues par les autorités, et visent à atténuer (ou à supprimer), dans un temps raisonnable, les troubles vécus par le patient … et/ou  sa famille.